> S'informer > > INFO CORONAVIRUS

INFO CORONAVIRUS

Suite aux annonces du Gouvernement ce 27 octobre dernier annonçant un reconfinement national pour 4 semaines, voici à ce jour les informations connues concernant les aides de l’État.

Mise à jour du 24/11/20

L’Office de Tourisme du Pays des Achards souhaite transmettre le maximum d’informations utiles à tous les professionnels pendant toute la durée de cette épidémie de coronavirus. De nombreuses activités se voient à nouveau imposer une fermeture pour un minimum de 15 jours. Le Gouvernement va accompagner financièrement ces entreprises lourdement touchées et les aides de l’État vont donc être renforcées et complétées. Nous les préciserons au fur et à mesure des publications officielles au sein de cette page.

Nous restons mobilisés, à vos côtés, dans ce contexte de crise sanitaire.

Voici un petit rappel préalable :

Coronavirus infographie globale

  • LES SERVICES DE L’OFFICE DE TOURISME DU PAYS DES ACHARDS

Conformément aux directives nationales, nous sommes fermés au public jusqu’à nouvel ordre. Notre service accueil / relation Client reste néanmoins disponible du lundi au vendredi pour répondre aux demandes par téléphone (02.51.05.90.49), par mail (contact@achards-tourisme.com) ou sur les réseaux sociaux.

N’hésitez pas à nous contacter et à nous faire part de vos idées !
Nous restons mobilisés, à votre écoute, plus que jamais.

 

  • COVID 19 PROFESSIONNELS : COMMENT TROUVER LES AIDES D’URGENCE AUXQUELLES VOUS AVEZ DROIT ?

Le gouvernement a mis en place des aides d’urgence et des mesures de soutien afin d’aider les entreprises en difficulté frappées par la crise sanitaire.

Où se renseigner ? Comment s’y retrouver ? A quelles aides pouvez-vous prétendre ?

 

  • Qui contacter ? Où s'informer ? Crise sanitaireQUELLES AIDES AUX ENTREPRISES TOURISTIQUES ?

(publié le 02/11/2020 par VENDÉE EXPANSION)

1- Le Fonds de Solidarité : Mis en place pour soutenir les très petites entreprises, il est à ce jour actif jusqu’au 31 décembre.
Il est ainsi disponible pour les entreprises de moins de 50 salariés, de tout secteur et notamment le tourisme (secteurs S1 et S1 bis, détail via le lien ci-contre) et certaines entreprises dont l’activité en dépend (évènementiel, publicité, etc.).
Rappelons que ce dispositif est accordé aux entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 2 millions d’euros pour les secteurs prioritaires (1 million pour les autres).
Il se compose de deux volets :
– une aide de 1 500€ par mois pour les entreprises ayant perdu au moins 50% de chiffre d’affaires,
Elle peut être demandée via le site internet impots.gouv.fr
– une seconde aide pouvant aller jusqu’à 15 000€ (aide unique) pour les entreprises ayant perdu au moins 50% de chiffre d’affaires, sans limite de CA (critère valable pour les entreprises du tourisme, de la restauration, de la culture, du sport et de l’évènementiel ; pour les autres l’aide est plafonnée à 60% du CA et sous condition d’avoir perdu au moins 70% d’activité).

Pour les entreprises subissant une fermeture administrative imposée, cette seconde aide est versée mensuellement dans la limite de 10 000 € (15 000 € pour les discothèques).

Ce second volet est disponible via la plateforme régionale : https://pdl-soutien-tpe.mgcloud.fr/

2- Exonérations et reports d’impôts :
Les entreprises peuvent demander aux services des impôts des délais de paiement, voire des remises dans les situations les plus difficiles. Cela concerne tous les impôts tels que la taxe foncière, impôt sur les sociétés, taxe sur les salaires, CVAE, etc.)
Chaque demande est étudiée au cas par cas et doit être adressée au service des impôts des entreprises concerné (liste consultable sur https://lannuaire.service-public.fr/navigation/sie)

3- Les Prêts Garantis par l’Etat :
Depuis le mois de mars, l’Etat garantit entre 70 et 90% d’un prêt souscrit auprès d’une banque. Toutes les entreprises peuvent accéder à cette garantie mais la banque reste décisionnaire pour l’accorder. Le prêt accordé sera limité à 10 000 € pour les entreprises de moins de 10 salariés et 50 000 € pour les 10 à 49 salariés (contre 25% du CA HT de 2019 précédemment). Cette mesure est pour l’heure disponible jusqu’au 30 juin 2021.
En complément, pour les entreprises ayant contracté précédemment un PGE et qui auraient des difficultés à honorer leur première échéance de mars 2021, un report d’un an jusqu’en mars 2022 sera possible.

4- Le chômage partiel :
La prise en charge des indemnités de chômage partiel est portée à 100% depuis le Comité Interministériel du 12 octobre, et ce jusqu’au 31 décembre 2020 pour l’heure.

5- Des mesures à venir :
Au cours de son discours du 29 octobre, le Ministre de l’Economie et des Finances a annoncé l’exonération totale des cotisations sociales pour les entreprises de moins de 50 salariés touchées par des fermetures administratives ainsi que pour les entreprises du tourisme et de l’évènementiel dès lors qu’elles perdent 50% de leur chiffre d’affaires.
Bien entendu, dès lors que de nouvelles mesures seront mises en place et que des textes viendront préciser ces annonces, Vendée Expansion communiquera sur ce sujet.

 

  • Protocoles sanitaires COVID-19PROTOCOLE SANITAIRE PAR FILIÈRE

Vous avez fixé un protocole sanitaire en conformité avec les recommandations gouvernementales, respectez-le bien !

 

  • L’EMPLOI

Prise en charge à 100% de l’activité partielle par l’État pour les entreprises de l’événementiel, de la culture, des opérateurs de voyage et de séjour et du sport jusqu’au 31/12/2020 (publié le 30/09/2020)

 

  • PLAN DE RELANCEPlan de relance crise sanitaire

Pour aider le secteur touristique à passer ce cap difficile, plusieurs dispositifs de soutien ont été mis en place.

 

  • LES ANNULATIONS DE SÉJOURS

Nous savons que les annulations peuvent être contraignantes, même lorsqu’elles se produisent pour une raison compréhensible. N’oubliez pas que les voyageurs qui annulent leur réservation sont eux-mêmes touchés et contraints par la situation.

Pour cette raison, nous ne saurions trop vous conseiller de les encourager à reporter plutôt que d’annuler et de ne percevoir aucun frais sur la réservation en cas d’annulation.

– Ordonnance du 25 mars 2020

Le gouvernement vient de voter une ordonnance relative aux conditions financières de résolution de certains contrats de voyages touristiques et de séjours en cas de circonstances exceptionnelles et inévitables ou de force majeure. Celle-ci prévoit notamment que par dérogation aux dispositions en vigueur, le professionnel ou l’association peut proposer, à la place du remboursement de l’intégralité des paiements effectués, un avoir. Le professionnel ou l’association, proposant un avoir au client, l’en informe sur support durable (courrier ou courriel) au plus tard trente jours après la résolution du contrat.

Téléchargez ici l’ordonnance du 25 mars 2020

Consulter la Foire aux questions de la DGCCRF sur les nouvelles règles de remboursement dans le secteur du tourisme

 

Nous vous tiendrons évidemment informés des prochaines échéances et restons à votre disposition et à votre écoute dans cette période.